Directive européenne RoHS

La directive RoHS 2002/95/EC de l’Union européenne (qui porte sur la restriction de l’utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques) et sa refonte 2011/65/EU ont pour but de limiter l’utilisation de substances susceptibles de nuire à la santé publique ou à l’environnement. Les états membres au sein desquels les clauses de la directive RoHS sont appliquées doivent s'assurer qu'après le 1er juillet 2006, la plupart des nouveaux équipements électriques et électroniques ne peuvent être commercialisés au sein de l'Union européenne s'ils contiennent les substances suivantes au-delà des concentrations spécifiées (M/M) au niveau de la matière homogène :

  • Plomb (0,1%)
  • Mercure (0,1%)
  • Cadmium (0,01%)
  • Chrome hexavalent (0,1%)
  • Diphényles polybromés (PBB) (0,1%)
  • Éthers diphényliques polybromés (PBDE) (0,1%)

Toshiba a pour politique de mener ses activités en conformité avec des pratiques de gestion de l'environnement sûres et les lois et réglementations environnementales en vigueur. En appliquant des pratiques de conception et de gestion saines, des améliorations sont effectuées chaque jour en vue de préserver les ressources naturelles et de minimiser l'utilisation de matériaux écologiquement fragiles.
Le groupe Toshiba Semiconductor & Storage Products applique depuis longtemps des méthodes de production respectueuses de l’environnement. En plus d’être certifiée ISO14001, la société Toshiba a mis en œuvre un programme nommé « Green Procurement » en novembre 2002, ce qui lui a permis de fabriquer des produits respectueux de l’environnement avant l’introduction de la directive RoHS qui est devenue obligatoire en juillet 2006.
Nos premiers produits mémoire conformes à la directive RoHS ont été lancés 2003.
Depuis le début du 3ème trimestre 2005, l’ensemble de notre gamme de produits mémoire grand public est 100 % conforme aux exigences de la directive RoHS.